Appelez-nous au 02.34.53.57.59
Et suivez-nous sur facebook

LES AVANTAGES DE LA CONDUITE ACCOMPAGNEE

  • Suppression de la période la plus dangereuse sur
    la route :

En étant à leurs côtés pendant les 3000 premiers kilomètres
qui sont les plus accidentogènes, on diminue considérablement les risques et on
ne les retrouve pas dans les statistiques d'accidents des jeunes de 18 à 24
ans.

  • Baisse importante de la cotisation d'assurance
    jeune conducteur :

Etant moins concernés que les autres jeunes dans les
accidents, les assurances leur proposent des tarifs préférentiels.

  • Réussite à l'examen pratique quasi systématique
    :

Il suffit de quelques heures de préparation avant l'examen
pour qu'ils soient totalement aptes à obtenir leur permis sans difficulté.

  • Formation plus efficace grâce au "continuum
    pédagogique" :

Le continuum pédagogique est une formation étalée dans le
temps. Elle permet une acquisition des connaissances et des savoir-faire sur le
long terme et apporte une capacité de maîtrise quasi impossible à égaler en formation
B classique.

L'assimilation donne accès à la maîtrise, mais il faut
laisser du temps au temps pour que les savoirs s'installent en soi.

A l'inverse, je déconseille donc toute formation accélérée
qui n 'offre aucun temps à l 'assimilation et à la maîtrise, envoie les jeunes
sur la route sans réelles capacités à assumer leur conduite seuls et ne leur
offre pas les moyens d'anticiper leur environnement qui est, je le rappelle,
non virtuel, mais réel et dangereux.

Le taux de réussite dans ce type de formation accélérée est très faible et les élèves qui en sortent deviennent une population à risques pour eux et pour les autres sur la route.

 

CONDUITE SUPERVISÉE

le
principe :

Peut-être
avez-vous déjà entendu parler de la conduite
supervisée
. Destinée
à tous les apprentis conducteurs de plus de 18 ans, elle leur permet
de s’entraîner de façon intense à la conduite avant de devoir
tester leurs capacités lors de l’examen pratique du permis de
conduire. Elle est donc un moyen pour ces pilotes en herbe
de conduire avant
d’avoir obtenu leur permis
,
à condition qu’un conducteur expérimenté (titulaire du permis B
depuis au moins 5 ans) soit présent.

qui
peut en bénéficier ?

Pour
pouvoir profiter de ce type de formule, il est impératif :

  • d’être
    majeur ;
  • d’avoir
    obtenu son code de la route ;
  • d’avoir
    effectué au moins 20h de conduite avant de se lancer dans la
    conduite supervisée.

C’est
ensuite à l’auto-école référente d’autoriser, ou non, cette
formule au candidat.

les
avantages
 :

  • Permet
    d’expérimenter la conduite en conditions réelles ;
  • Evite
    de devoir payer des leçons de conduite supplémentaires en
    attendant l’examen pratique ;
  • Permet
    de s’entraîner à nouveau en cas d’un premier
    échec à l’examen de la conduite ;
  • Prendre confiance
    en soi 
    ;
  • Prolonger son
    entraînement et son apprentissage le temps que l’on estime cela
    nécessaire.

les
(éventuels) inconvénients
 :

  • Nécessité
    d’ajuster l’assurance du véhicule utilisé pour les
    heures de conduite supervisée ;
  • L’accompagnateur
    n’est pas moniteur d’auto-école et ne saura peut-être pas
    faire preuve d’autant de patience et de pédagogie ;
  • Risque
    de prendre des habitudes qui pourront être pénalisantes le
    jour de l’examen de la conduite.